Les rapports de coordination entre banques coopératives et entreprises sociales en France : une analyse conventionnaliste des pratiques discursives

Résumé : Notre contribution porte sur les rapports de coordination, institués et territorialisés, entre deux types de structures de l'économie sociale en France : les banques à statut coopératif et les entreprises sociales à statut associatif (et plus marginalement à statut coopératif et mutualiste). Le choix d'utiliser la théorie des conventions, dans son acception socioéconomique, est qu'elle fournit tout d'abord un cadre interprétatif pertinent aux regards de la problématique : quels liens de proximité se nouent entre acteurs, représentants des structures, mis en relation par des besoins ou des nécessités avant tout économiques ? Les rapports de coordination se réduisent-ils à des opérations commerciales ou est-il possible de mettre en lumière d'autres principes d'action et par voie de conséquence d'interaction ? Peut-on relever des traits relationnels spécifiques au champ de l'économie sociale ? La seconde raison qui nous a conduit à opter pour ce cadre interprétatif est liée à la démarche méthodologique retenue. Les significations sur lesquelles nous fondons nos analyses résultent de représentations d'acteurs/sujets individuels, qui possèdent une autonomie de jugement dans le cadre de leur structure collective. Dit autrement, nous avons construit un modèle analytique, sur la base de la grille des principes de légitimité de l'action, adapté aux traitements des discours respectifs des personnes rencontrées (avis individuel) et non des discours institutionnels. La finalité de cette approche est de s'interroger sur l'existence de compromis, réels ou potentiels, au sein des rapports de coordination entre banques coopératives et entreprises sociales, ainsi que sur la nature de ces compromis. A partir des compromis construits par les acteurs/sujets, quelles conventions peuvent-elles être envisagées ?
Type de document :
Communication dans un congrès
8th International Conference of the International Society for Third Sector Research (ISTR), Jul 2008, Barcelone, Espagne
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-avignon.archives-ouvertes.fr/hal-00501844
Contributeur : Frédéric Rigal <>
Soumis le : lundi 12 juillet 2010 - 17:11:35
Dernière modification le : mardi 10 juillet 2018 - 17:02:02

Identifiants

  • HAL Id : hal-00501844, version 1

Collections

Citation

Patrick Gianfaldoni, Nadine Richez-Battesti, Jean-Robert Alcaras. Les rapports de coordination entre banques coopératives et entreprises sociales en France : une analyse conventionnaliste des pratiques discursives. 8th International Conference of the International Society for Third Sector Research (ISTR), Jul 2008, Barcelone, Espagne. 〈hal-00501844〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

188