Quelle contribution des banques coopératives à la cohésion économique et sociale des territoires ? : une approche en termes d'innovations sociales

Résumé : Des travaux récents mettent en évidence les bonnes performances économiques et financières comparatives des banques de l'économie sociale en France, infirmant ainsi les analyses anglo-saxonne qui considèrent le modèle coopératif comme une configuration inefficiente et dépassée. D'autres s'accordent à spécifier les banques coopératives par leur objectif d'utilité sociale, ou pour le dire autrement, leur contribution à la production de l'intérêt général ou du bien-être (ALLEN, GALE, 1995 ; LABYE, LAGOUTTE, RENVERSEZ, 2002), tandis que les autres banques, que nous qualifions ici de banques SA, auraient pour objectif unique la rentabilité. Cette seconde catégorie de travaux a en commun une approche étroite du welfare : meilleure gestion des risques de crédit, collecte privilégiée de l'épargne, stabilisation conjointe du revenu des épargnants et du coût du crédit, et prise en charge de segments de clientèle non couverts par le marché. Cette approche correspond pour partie à l'origine des banques coopératives qui ont été créées et se sont développées pour faciliter l'accès au marché, répondre à des besoins non satisfaits de catégories socioprofessionnelles particulières (agriculteurs et artisans notamment) et faciliter l'accès au crédit à un " juste " prix. Dans le même temps, nombreux sont ceux qui considèrent qu'elles sont devenues des banques comme les autres, ayant ainsi perdu leurs spécificités et donc qu'elles se seraient banalisées au cours du temps. Observe-t-on encore des spécificités en termes d'activités et de services offerts, continuent-elles à privilégier le service rendu ? Participent-elles toujours à la cohésion économique et sociale des territoires au sein desquels elles inscrivent leur activités ? Les spécificités ne sont elles pas moins dans la satisfaction des besoins que dans le fonctionnement particulier, démocratique et collectif ?
Type de document :
Communication dans un congrès
XXe Colloque de l'ADDES, Mar 2006, Paris, France
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-avignon.archives-ouvertes.fr/hal-00502333
Contributeur : Frédéric Rigal <>
Soumis le : mardi 13 juillet 2010 - 17:42:38
Dernière modification le : mardi 10 juillet 2018 - 17:02:02
Document(s) archivé(s) le : jeudi 30 juin 2011 - 12:54:38

Fichier

CR_2006-ADDES_Richez-Battesti_...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-00502333, version 1

Collections

Citation

Nadine Richez-Battesti, Patrick Gianfaldoni, Georges Gloukoviezoff, Jean-Robert Alcaras. Quelle contribution des banques coopératives à la cohésion économique et sociale des territoires ? : une approche en termes d'innovations sociales. XXe Colloque de l'ADDES, Mar 2006, Paris, France. 〈hal-00502333〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

433

Téléchargements de fichiers

526